06/02/2015

Appel à manifester le 11 février 2015 pour l'accessibilité : Dites NON aux reculs programmés !

Visuel-11-février-copier - Copie.jpg

A moins d’une semaine des 10 ans de la loi du 11 février 2005, l’APF est plus que jamais mobilisée sur l’accessibilité.

Face à un tableau politique sombre et alors que nous sommes dans la dernière ligne droite, il est hors de question de baisser la garde. Bien au contraire !

En opposition aux AD’AP et à l’ordonnance sur l’Accessibilité publiée en septembre qui annihile les objectifs initiaux de la loi N° 2005-102 du 11 FEVRIER 2005, de nouvelles actions sont en préparation dans tout le réseau et la mobilisation des parlementaires doit se poursuivre et se renforcer à tous les niveaux. Nous devons peser de tout notre poids dans ce débat.

Au plan national, la semaine anniversaire des 10 ans de la loi sera l’occasion d’une prise de parole forte par l’APF et les associations du comité d’entente.

En Corse aussi, nous dénoncerons avec véhémence les reculs subis et exigerons l’infléchissement politique nécessaire à la satisfaction de nos attentes légitimes.

Les Délégations APF de Corse vous invitent à vous mobiliser en nombre, et de le faire savoir, car ce n’est qu’en combattant que l’on peut gagner :

Rendez-vous mercredi 11 février 2015 de 10 à 12h pour protester ensemble

devant la Préfecture de Corse du Sud et devant la Préfecture de Haute-Corse

 

Des délégations seront reçues par les Préfets  et la presse sera présente pour relayer notre colère.

Nous sommes convaincus que les efforts qu’il nous faut fournir ne seront pas vains, c’est pourquoi nous devons durant la prochaine semaine, plus que jamais, faire ce que nous avons toujours fait : affirmer, protester, construire, convaincre.

VENEZ NOMBREUX !!!

 

Nous vous invitons dès à présent à signaler votre mécontentement à nos députés par le biais du site http://accedercestexister.fr/  cela est très facile, il n’y a qu’à cliquer, vous avez seulement besoin de votre nom et d’une adresse email ! Cela ne vous prendra que quelques secondes !!!

Si votre lieu de résidence se situe en Haute-Corse, indiquez dans la case « Code Postal » : 2B,             si votre lieu de résidence se situe en Corse du Sud, indiquez dans la case « Code Postal » : 2A .

Merci de diffuser largement cette information.

 

 

27/08/2014

Les Groupes Relais

téléchargement.jpg

Le Congrès national a voté en 2003 à Toulouse le texte qui suit :
« Ces groupes mettent en oeuvre l’action de proximité : rencontres, représentations et revendications. Ils sont validés par le Conseil Départemental. Ils se composent d’adhérents et un représentant local est choisi par consensus ou par vote pour une durée de deux ans renouvelable. Ils sont en lien avec le Conseil Départemental (qui les rencontre, les réunit et les consulte autant que de besoin), le directeur départemental des actions associatives et les autres acteurs locaux de l’association.

Le Groupe relais fait partie de l’organisation structurante de l’association,
· les membres du groupe relais sont des adhérents,
· les groupes relais sont des groupes territoriaux, définis d’après un découpage déterminé par le Conseil
Départemental,
· l’appartenance d’un adhérent à un groupe relais dépend de sa domiciliation,
· à terme l’ensemble des adhérents sera membre, actif ou non, d’un groupe relais,
· les membres participant aux réunions plénières du groupe relais et à jour de cotisations choisissent
parmi eux, soit par consensus soit par vote, un référent local (ce référent local doit être validée par
le Conseil Départemental, en cas de non validation une rencontre est organisée entre le Conseil
Départemental et le groupe relais en question),
· l’équipe des bénévoles et salariés apporte son soutien, et de ce fait contribue, au bon fonctionnement
du groupe relais.

Mission d’un groupe relais
Le groupe relais définit son plan d’action en dégageant des priorités annuelles en accord avec le projet
associatif, avec le plan d’action de la délégation, mais aussi avec ses missions. Ces missions, formulées
ci-dessous, s’inscrivent dans une déclinaison décentralisée des huit missions des délégations :

gr 1.png

gr 2.png



Si vous souhaitez créer un groupe initiatives, contactez-nous vite !!!!

Les Groupes Initiatives

1664927541.jpg


Le congrès national a voté en 2003 à Toulouse le texte qui suit :

« Ces groupes sont initiés par des personnes qui décident de se réunir pour engager ensemble des réflexions et/ou des actions spécifiques au sein de l’association sur des sujets qui les concernent.
La composition de ces groupes est libre. Ils peuvent exister à tous les niveaux de l’organisation.
Ils sont labellisés par les Conseils départementaux, régionaux ou d’administration de l’APF
».

D’un point de vue étymologique, la notion d’initiative signifie « action d’une personne qui est la première à proposer, entreprendre, organiser quelque chose » (Le Grand Robert 2011).

Portée par des réflexions sur des sujets liés directement ou indirectement aux personnes en situation de
handicap et à leur famille, cette notion d’initiative doit pouvoir se concrétiser dans des actions innovantes sur un territoire géographique déterminé (local, départemental, régional, national).

Promouvoir et développer les groupes initiatives, c’est également pour l’APF la volonté de revendiquer le
droit à l’expérimentation pour les associations, dans un contexte où la commande publique pourrait s’imposer aux acteurs associatifs.

C’est pourquoi, à travers son expertise et sa forte présence territoriale, l’APF veut développer sa capacité créative pour porter des initiatives en réponse à la demande sociale telle qu’elle s’exprime sur les territoires.

Les membres du groupe initiative peuvent être des adhérents, des bénévoles, des
usagers, des partenaires. Le groupe initiative veille à assurer une place prépondérante
aux adhérents.

Missions :


Les groupes initiatives sont des espaces d’échanges, de concertation, de réflexions,
d’informations et de mutualisations sur :
- des thématiques
- des problématiques
- des enjeux communs

Ils sont le reflet des questionnements prioritaires et essentiels abordés par les adhérents
de l’association. Ils traduisent les sujets que les personnes en situation de handicap
souhaitent aborder plus particulièrement dans le contexte d’une société qui évolue vers
l’inclusion. Ils permettent d’avoir un regard général sur les orientations prises
prioritairement au niveau départemental, régional ou national.
En fonction des thématiques développées sur le terrain (en particulier en délégation), les
groupes initiatives peuvent devenir une forme d’observatoire local et/ou national, et
nourrir le projet associatif.
Les réflexions du groupe initiative peuvent donner lieu à des actions. Elles peuvent être
un outil d’aide à la décision des élus.

A noter : le groupe initiative n’est pas le lieu d’élaboration stratégique d’une instance
politique.

Si vous souhaitez créer un groupe initiatives, contactez-nous vite !!!!